Pressematerial

Nutzungsbedingungen für Pressematerial der Messe Stuttgart

Sämtliche Bilder dürfen ausschließlich von Verlagen und Journalisten zu redaktionellen Zwecken im Rahmen der Berichterstattung über die Messe Stuttgart, ihre Tochtergesellschaften und deren Veranstaltungen, einschließlich Gastveranstaltungen und Kongressen, auf dem Gelände der Messe Stuttgart verwendet werden. Jede anderweitige Verwendung (für Werbezwecke) ist nur mit vorheriger schriftlicher Zustimmung der Messe Stuttgart zulässig (einzuholen unter presse(at)messe-stuttgart.de). Eine Verfremdung oder sonstige Abänderung der Bilder ist unzulässig. Als Quelle ist anzugeben „Foto: Messe Stuttgart“.

Wir bitten um Übermittlung eines Belegexemplars bzw. eines Links zu einer Veröffentlichung an: Landesmesse Stuttgart GmbH, Messepiazza 1, 70629 Stuttgart, presse(at)messe-stuttgart.de.

L'avenir au bout des doigts

09.11.2018 - 11:03

INTERVITIS INTERFRUCTA HORTITECHNICA s'enracine comme plate-forme internationale pour l'échange théorique et pratique

Près de 18 000 visiteurs (17 684) de 50 pays ont visité INTERVITIS INTERFRUCTA HORTITECHNICA du 4 au 6 novembre 2018 à Stuttgart. Entièrement placé sous le signe de l'avenir technologique, le salon a dressé les perspectives des évolutions futures dans le cadre des nombreuses conférences du 63e Congrès international du DWV et naturellement de la partie exposition.

Le jour de l'inauguration, l'Europe a tourné ses yeux sur INTERVITIS INTERFRUCTA HORTITECHNICA. En effet, le premier invité était le commissaire européen Günther Oettinger qui, accompagné de Peter Hauk, ministre de l'espace rural et de la protection des consommateurs du Bade-Wurtemberg, et de Hans-Joachim Fuchtel, secrétaire d'État parlementaire au ministère fédéral de l'alimentation et de l'agriculture, avait ouvert ce salon sous la houlette de la Fédération des associations viticoles d'Allemagne (DWV) et de la Société allemande d'agriculture (DLG).
D'autres invités de marque étaient Joachim Rukwied, président de la Fédération des agriculteurs allemands et président du COPA (Comité des organisations professionnelles agricoles de l'Union européenne), Constantin Illie Aprodu, secrétaire général du ministère de l'Agriculture et du Développement rural de Roumanie, Zsolt Feldman, secrétaire d'État à l'Agriculture au ministère du Développement rural de Hongrie, Juraj Solčány, diplomate économique de la Slovaquie, et Atanas Kazarchev, chef de cabinet et responsable du bureau ministériel au ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et de la Sylviculture de Bulgarie. Le 63e Congrès international de la Fédération des associations viticoles d'Allemagne (DWV), consacré le premier jour aux répercussions du changement climatique et à la coopération internationale, a également attiré des délégations de représentants politiques d'Allemagne, d'Autriche, de Hongrie, de République tchèque, de Slovaquie, de Serbie, de Bulgarie et de Roumanie. Dans leur communiqué commun à l'issue de la conférence, ils ont souligné l'importance particulière de la viticulture dans les pays du bassin du Danube et la nécessité de mettre en place une gestion des risques efficace. Côté visiteurs, cet engagement particulier s'est traduit par l'arrivée de visiteurs des pays riverains du Danube représentant 21 % du public international. Au niveau global, les 5 pays les mieux représentés étaient l'Autriche (35%), la Suisse (14%), la France (11%), l'Italie (5%) et le Luxembourg (4%). Dans l'ensemble, les visiteurs ont apprécié INTERVITIS INTERFRUCTA HORTITECHNICA et sont prêts à en recommander la visite (74 %).

Le salon international des techniques pour le vin, les jus de fruits et les cultures spéciales a ouvert une fenêtre sur l'avenir. Tous les aspects de la digitalisation, de la culture et de la récolte à l'organisation, l'emballage et la commercialisation en passant par la transformation et la commande de procédé ont été débattus au congrès lors de la deuxième journée, présentées en direct dans le cadre des expositions spéciales ou montrées sur les stands des exposants. Les visiteurs professionnels ont salué l'important transfert de savoir-faire entre la science, l'économie et la politique, unique en son genre sur ce salon. 302 exposants de 13 pays ont utilisé cette plate-forme. Au niveau national, INTERVITIS INTERFRUCTA HORTITECHNICA continue d'être le grand rendez-vous des viticulteurs et des agriculteurs. C'est ainsi que de nombreuses réunions ont été organisées dans le cadre du programme d'accompagnement du salon, telles que l'assemblée générale de l'Union des œnologues d'Allemagne, celle de l'association Vinissima - Frauen & Wein (un réseau professionnel viticole de femmes), et de nombreux échanges ont eu lieu entre les membres du DWV et du DLG. Dans l'espace de dégustation intitulé « Le goût de la technique », 14 instituts de recherche et d'enseignement d'Allemagne, d'Autriche, du Luxembourg et de la France ont présenté des vins élaborés et élevés spécialement sur la base des découvertes les plus récentes. A la fin de la deuxième journée du salon, l'actuelle ministre de l’Alimentation et de l’Agriculture Julia Klöckner a honoré le congrès de sa présence. Dans son allocution lors de la dernière séance plénière, elle a souligné que les viticulteurs ne pourront pas faire l'impasse sur la digitalisation de la viticulture mais qu'ils devront soutenir activement son développement. Elle entend promouvoir et appuyer le développement et la sécurité des applications numériques.

Les démonstrations de machines ont de nouveau été l'occasion de montrer les possibilités des tracteurs et des engins développés spécialement pour la culture de la vigne, la vendange et les cultures spéciales. Ces shows quotidiens sont traditionnellement très bien accueillis. Les tribunes du pavillon Oskar Lapp (hall 8) spécialement aménagé à cet effet étaient toujours pleines pendant les représentations. L'exposition spéciale « Drones et robots » a symbolisé exemplairement la vision de l'avenir : les drones explorent le terrain, analysent la santé des ceps de vigne sur les escarpements et apportent de l'eau aux plantes déshydratées ou des pesticides. Les robots sont mis en œuvre dans les vignes et les champs de manière autonome. Équipés de caméras et d'outils, ils sont utilisés pour les travaux sous le rang, écimer ou désherber.
Des pavillons thématiques où les jeunes startups ont présenté leurs produits et services innovants étaient également consacrés aux grands dossiers de la protection phytosanitaire, de la « Viticulture 4.0 » et du « Campus 4.0 ». Ils ont montré aux visiteurs professionnels quelles nouveautés scientifiques ont déjà été testées avec succès et seront utilisables sur le terrain dans un avenir proche. L'actualité de la distillation des eaux-de-vie, des liqueurs et des gins était présentée au forum des bouilleurs de cru. Toutes ces démonstrations, présentations et informations contiennent les réponses aux questions des chefs d'exploitation, maîtres de chais et autres.

D'autres moments forts du salon ayant attiré beaucoup de monde étaient, dès l'inauguration, la remise des médailles d'or et d'argent aux lauréats du Prix de l'innovation 2018, puis le « Young Professionals Day », la journée des jeunes professionnels organisée par le DWV et le DLG en coopération avec le groupement de la jeunesse agricole allemande (BDL, Bund der Deutschen Landjugend) ainsi que les cérémonies de remise des prix de la relève œnologique, du vin rouge de la maison d'édition Meininger, du Prix International du Vin PIWI, et du concours de qualité viticole allemand du DLG (Bundesweinprämierung). Le stand collectif du DWV a été utilisé par l'Institut fédéral de l'agriculture et de l'alimentation (Bundesanstalt für Landwirtschaft und Ernährung), l'Institut allemand du vin (Deutsches Weininstitut), la Société pour l'histoire du vin (Gesellschaft für Geschichte des Weines), l'association fédérale de viticulture écologique ECOVIN, l'assureur R+V Allgemeine Versicherung, l'Association des exportateurs allemands de vin (Verband Deutscher Weinexporteure) et l'institut Fraunhofer IESE. La Société allemande d'agriculture (DLG) s'était concentrée sur l'« horticulture intelligente » à côté de son stand commun.

Les délégations de visiteurs d'Italie, d'Espagne, du Portugal et de la Hongrie ont utilisé INTERVITIS INTERFRUCTA HORTITECHNICA pour échanger avec leurs confrères allemands et évaluer l'offre des fournisseurs allemands en vue de leurs investissements. 73 % des visiteurs ont indiqué participer aux décisions d'investissement de leur entreprise et 63 % vouloir investir directement sur le salon ou dans les six prochains mois. Une fois de plus, la date et la périodicité du salon, le plus important du secteur pour les producteurs et constructeurs allemands, ont continué de faire la polémique parmi les exposants et les visiteurs. En effet, les organisateurs, la Fédération des associations viticoles d'Allemagne (DWV), la Société allemande d'agriculture (DLG) et Messe Stuttgart, de même que le comité consultatif du salon et les professionnels du secteur veulent revenir au cycle triennal et aux dates d'ouverture au printemps. La décision finale exigera le dialogue étroit avec les autres organisateurs et les autres salons internationaux.

À propos d'INTERVITIS INTERFRUCTA HORTITECHNICA
Le salon INTERVITIS INTERFRUCTA HORTITECHNICA est organisé parallèlement au Congrès international de la Fédération des associations viticoles d'Allemagne (DWV) une fois tous les deux ans au parc des expositions de Stuttgart. Entièrement consacré aux techniques du vin, des jus de fruits et des cultures spéciales, ce salon cartographie la chaîne de production complète allant de la technologie des cultures et des récoltes à l'organisation et au marketing en passant par la transformation et la maîtrise des procédés, l'embouteillage et les techniques de conditionnement. Le promoteur de la partie INTERVITIS INTERFRUCTA du salon et organisateur du congrès international de la viticulture est la fédération des associations viticoles d'Allemagne (DWV). Le promoteur de la partie HORTITECHNICA consacrée aux cultures spéciales est la Société allemande d'agriculture (DLG).

Vous trouverez des photos et des textes dans l'espace presse sur notre site.
www.ivifho.de

 

Légende des images :
IVIFH_18_P_ER_001 : Inauguration officielle d'INTERVITIS INTERFRUCTA HORTITECHNICA 2018, crédit photo MESSE STUTTGART

IVIFH_18_P_ER_005 : Ulrich Kromer von Baerle (porte-parole de la direction de Landesmesse Stuttgart GmbH), Günther Oettinger (commissaire européen), Roland Bleinroth (direction de Landesmesse Stuttgart GmbH), crédit photo MESSE STUTTGART

IVIFH_18_P_ER_006 : Günther Oettinger (commissaire européen), crédit photo MESSE STUTTGART

IVIFH_18_W_301 : réunion plénière finale du Congrès du DWV, crédit photo MESSE STUTTGART

IVIFH_18_W_304 : réunion plénière finale du Congrès du DWV, crédit photo MESSE STUTTGART

IVIFH_18_P_001 : Images du salon, crédit photo MESSE STUTTGART

IVIFH_18_P_009 : Images du salon, crédit photo MESSE STUTTGART

IVIFH_18_P_012 : Images du salon, crédit photo MESSE STUTTGART

IVIFH_18_P_103 : Images du salon, crédit photo MESSE STUTTGART

IVIFH_18_P_106 : Images du salon, crédit photo MESSE STUTTGART

IVIFH_18_P_052 : Images du salon, crédit photo MESSE STUTTGART

 

 

Alle Medien als .zip herunterladenzurück zur Übersicht

Fotos der Intervitis Interfructa

  • IVIF_2022_PM01

    IVIF_2022_PM01

    Logo der INTERVITIS INTERFRUCTABILDNACHWEIS MESSE STUTTGART
    Herunterladen in300dpi72dpi
  • IVIF_2022_PM01

    IVIF_2022_PM01

    v.l.n.r. Sebastian Schmid, Abteilungsleiter Technologie Messe Stuttgart; Klaus Schneider, Präsident Deutscher Weinbauverband; Julia Klöckner MdB, Bundesministerin für Ernährung und Landwirtschaft; Carolin Klöckner, Deutsche Weinkönigin; Christian Schwörer, Generalsekretär Deutscher WeinbauverbandBILDNACHWEIS MESSE STUTTGART
    Herunterladen in300dpi72dpi