La France en visite à AMB

12.07.2018

AMB est le rendez-vous majeur du secteur / Les fabricants français s'attendent à un gonflement des commandes / AMB à seulement une heure de Paris

L'industrie française maintient des liens traditionnellement étroits avec le sud de l'Allemagne et ses nombreuses entreprises métallurgiques et fabricants de produits usinés. Une vingtaine d'exposants utiliseront le prochain salon AMB, l'exposition internationale de l'usinage des métaux du 18 au 22 septembre 2018 à Stuttgart, pour afficher leur présence sur le marché. Pour les visiteurs français, le voyage au plus important salon européen de la machine-outil pendant les années paires en juste un peu plus d'une heure au départ de Roissy-Charles de Gaulle ou en trois heures en train en vaut la peine, car c'est le plus grand AMB de tous les temps qui les attend.

Pour la première fois, le nouveau pavillon Paul Horn (hall 10) sera disponible sur le site d'exposition à seulement trois minutes à pied de l'aéroport et de la gare du RER de Stuttgart. Sur une surface étendue maintenant à plus de 120 000 mètres carrés, 1 500 exposants montreront aux quelque 90 000 visiteurs professionnels internationaux attendus les innovations et les perfectionnements des machines-outils pour l’usinage par enlèvement de copeaux ou par ablation, des outils de précision, des techniques de métrologie et d'assurance qualité, des robots, des systèmes de manipulation des pièces et des outils, des logiciels industriels et d'ingénierie, des composants, des sous-ensembles et des accessoires. Un vaste programme d'accompagnement se focalise sur le thème de la numérisation.

En plus de ce programme satellite déjà traditionnel de la foire, l'exposition spéciale « Digital Way » organisée pour la première fois avec un congrès de deux jours, suscite un intérêt particulier. Ce volet spécial montre comment les entreprises industrielles peuvent utiliser les technologies de l'information actuelles pour exploiter le potentiel de la digitalisation. Gunnar Mey, chef du service Industrie de Messe Stuttgart, explique : « Les chefs d'entreprise veulent savoir comment concrétiser l'industrie 4.0 et la digitalisation dans la production. Avec Digital Way à AMB, nous rapprochons les offres orientées solution et la demande ».

L'Allemagne reste un fournisseur sûr

Selon l'Association allemande des constructeurs de machines-outils (VDW), l'Allemagne est de loin le plus important fournisseur de machines-outils de l'industrie française et également le marché le plus important juste devant la Chine. Wilfried Schäfer, le président du VDW, confirme  : « Au total, les livraisons allemandes ont augmenté de 44 % au cours des cinq dernières années pour atteindre 509 millions d'euros. La France se classe ainsi au quatrième rang des débouchés à l'étranger pour les fabricants allemands ». Les commandes des clients français se situeraient actuellement au même niveau élevé que l'année dernière. Les livraisons ont porté sur une large gamme de technologies avec un effort sur les centres d'usinage.

Il en va de même pour les outils de précision, selon les informations fournies par Markus Heseding, le directeur de l'Association allemande des constructeurs de machines et d’équipement (VDMA). La France est le quatrième marché d'exportation pour les constructeurs allemands d'outils de précision et revêt donc une importance particulière pour le succès de la filière. Heseding précise : « Au cours des quatre dernières années, les exportations vers la France ont augmenté régulièrement. La demande a augmenté de quatre pour cent en 2017, ce qui a fait passer le volume des exportations à 340 millions d'euros et à un nouveau record. » Les outils les plus demandés étaient les moules d'injection pour la plasturgie, les plaquettes de coupe réversibles et les outils de formage pour la métallurgie.

Mais dans l'autre sens, les importations allemandes de France ont accusé un recul en 2017. Les livraisons françaises outre-Rhin, principalement des pièces et accessoires, se sont chiffrées à plus de 81 millions d'euros donc une baisse de 16 %, et la France est reléguée au 14e rang des fournisseurs de l'industrie allemande. En revanche, les exportations d'outils de la France vers l'Allemagne se sont redressées. Heseding : « Après un ralentissement pendant deux années successives, la reprise est nette en 2017. Au total, le volume a atteint 74 millions d'euros après une belle remontée de presque un tiers ». Les outils de formage ont un succès particulier en Allemagne puisque les livraisons ont doublé, mais d'autres catégories d'outils ont également atteint des taux de croissance respectables.

Des liens étroits avec l'Allemagne

L'entreprise française Redex, fabricant d'entraînements pour machines-outils et de systèmes mécatroniques complets, vient à AMB depuis de très longues années. Sur le marché OEM allemand, Redex livre des produits d'une valeur de plus de 2,5 millions d'euros entre autres à DMG Mori, Grob, Axa, Matec et Weisser, tous également exposants à AMB. Avec deux succursales à Pforzheim et Marsberg, l'entreprise s'est également implantée dans le voisinage des plus importants fabricants allemands. Au fil des ans, Redex a mis sur pied des partenariats transfrontaliers étroits avec des instituts de recherche allemands et des spécialistes des technologies des machines-outils.

Pour Redex, AMB offre de nombreux avantages, comme l'explique Jean-Bernard Tetart, chef produit machines-outils : « Ce salon assure notre présence sur le marché allemand pendant les années paires et nous permet d'être représenté au cœur du pôle industriel au sud de l'Allemagne ». Jouissant d'une bonne réputation bien au-delà des frontières européennes, AMB attire non seulement de nombreux visiteurs allemands, mais aussi du sud et de l'est de l'Europe et au-delà. « Nous utilisons donc AMB pour créer autant de contacts techniques que possible avec les OEM du monde entier ».

Cyril Tavora, chef de projet marketing chez Missler Software, ajoute : AMB est un salon majeur au niveau Européen et mondial. Il est important et même essentiel pour nous, Missler Software, de rencontrer les futurs utilisateurs de nos solutions TopSolid mais aussi d’entretenir et d’accroître notre représentativité sur le marché de l’industrie allemande à travers nos partenaires commerciaux Moldtech et AQS, toujours aussi dynamiques depuis des décennies comme le prouve notre collaboration historique sur le territoire.

À propos d'AMB

Plus de 90 000 visiteurs professionnels et 1 450 exposants sont attendus à l'AMB 2018 de Stuttgart du 18 au 22 septembre. Sur une surface brute de plus de 120 000 mètres carrés, on pourra voir les innovations et les perfectionnements des machines-outils pour l’usinage par enlèvement de copeaux ou par ablation, des outils de précision, des techniques de métrologie et d'assurance qualité, des robots, des systèmes de manipulation des pièces et des outils, des logiciels industriels et d'ingénierie, des composants, des sous-ensembles et des accessoires. AMB 2018 est organisé sous l'égide de l'Association professionnelle des outils de précision au sein du VDMA, de l'Association professionnelle Logiciels au sein du VDMA, et de l'Association allemande des constructeurs de machines-outils (VDW).

Vous pouvez télécharger le fichier texte, les photos du dernier salon et les logos de Messe Stuttgart sur Internet

Légende des images:

AMB_2018_PM14_1: AMB : Le cœur de l'usinage des métaux bat à Stuttgart du 18 au 22 septembre.

AMB_2018_PM14_2: AMB offre la meilleure visibilité sur les nouveaux produits du secteur.

AMB_2018_PM14_3: Tous les leaders mondiaux sont présents à AMB pour montrer ce qui est nécessaire pour la production d'aujourd'hui et de demain.

AMB_2018_PM14_4: AMB est le rendez-vous du secteur en 2018, également pour les visiteurs et exposants français.

Alle Medien als .zip herunterladenzurück zur Übersicht